Êtes-vous « bouché »? – Sur Entendre la voix de Christ

« Quiconque est de la vérité écoute ma voix. » (Jean 18:37)

Écoutez l’article

Jésus dit ces paroles à Pilate, lorsque celui-ci l’interroge face aux accusations des Juifs et à leur désir de l’avoir crucifié. Il venait d’avoir dit juste avant en réponse à la question « Es-tu roi ? », « Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. »

[Lire et/ou télécharger l’article en version pdf]

Mais Pilate réplique, « Qu’est-ce que la vérité ? », et ceci sans attendre une réponse. Tristement, il indique pour lui-même qu’il n’est pas de la vérité, car il n’écoute pas la voix de Christ.

Plus tôt dans l’Évangile de Jean, Jésus avait déjà parlé de la même manière par rapport à écouter Sa voix.

Jean 10:1-6,
1 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.
2 Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis.
3 Le portier lui ouvre, et les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit dehors.
4 Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix.
5 Elles ne suivront point un étranger ; mais elles fuiront loin de lui, parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers.
6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.

Ces réalités dans le domaine ovin (brebis, berger, etc), Christ se les applique à Lui, et à ses disciples. Il est le « bon berger », qui aime réellement Ses brebis, au point de donner Sa vie pour Ses brebis.

Tout comme les brebis entendent la voix de leur propre berger et non celle d’un autre, ceux qui entendent Sa voix sont ses disciples, ses « brebis ». Ceux qui n’entendent pas Sa voix ne sont pas de Ses brebis.

Jean 10:11-16
11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.
12 Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger, et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite ; et le loup les ravit et les disperse.
13 Le mercenaire s’enfuit, parce qu’il est mercenaire, et qu’il ne se met point en peine des brebis.
14 Je suis le bon berger. Je connais mes brebis, et elles me connaissent…
16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie ; celles-là, il faut que je les amène ; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger.

Jean 10:27
« Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent

Dans Jean 8, Jésus parle à des gens qui professaient avoir cru en Lui (v. 30), mais de par leur réaction à ce que disait Jésus, leur profession de foi s’avère être superficiel, et ne cache qu’une incrédulité de fonds.

Jésus leur dit dans Jean 8:43-45:
43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole.
44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.
45 Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.

Pourquoi ne croient-ils pas Jésus quand il leur dit la vérité? Parce que la vérité n’est pas flatteuse. La vérité expose le mal, la nature perdue à cause du péché, et ça, c’est ce que ceux qui ne sont pas les brebis de Dieu ne veulent pas entendre!

C’est ce qu’ont fait ces juifs dans Jean 8, qui ne voulaient pas entendre ce que Christ avait vraiment à dire.

Jean 8:41
« Ils lui dirent : Nous ne sommes pas des enfants illégitimes ; nous avons un seul Père, Dieu. »

Jean 8:39
« Nous avons Abraham pour père… »

Jean 8:33
« Nous n’avons jamais été esclaves de personnes… »

Autrement dit: « On a peut-être bien nos fautes et on est prêt à croire en toi, mais au fond quand même, on est de bonnes personnes, on est de Dieu… », tandis qu’en réalité, comme Jésus disait :

43 Pourquoi ne comprenez-vous pas mon langage ? Parce que vous ne pouvez écouter ma parole.
44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.
45 Et moi, parce que je dis la vérité, vous ne me croyez pas.

Alors, comme on a vu, la vérité expose le mal, la nature perdue à cause du péché, et ça, ceux qui ne sont pas les brebis de Dieu ne veulent pas entendre!

Jean 3:19-20 dit:
« Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.
Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées 
»

Ceux qui ne sont pas les brebis de Dieu en bout de ligne préfèrent les ténèbres à la lumière. Ils haïssent la lumière, et ne viennent pas à la lumière. Ils ne veulent pas admettre le fonds des choses: que leurs oeuvres sont mauvaises. Ils ne veulent pas de la lumière qui expose la nature mauvaise de leurs oeuvres.

PARADOXE TOTAL

Jean 3:21 dit:
« … mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu. »

Ceux qui entendent la voix de Christ reconnaissent la véracité de ce que Dieu dit sur leur sort: oui, ils sont pécheurs. Oui, ils sont perdus, totalement! Ils sont « tortueux de coeur » comme dit Jérémie 17:9; ils sont malhonnêtes de fonds! Oui, en fait, oui, au fond, ils sont « bouchés »!

Comme David qui dit dans le Psaume 51:6
« J’ai péché contre toi seul, Et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux, En sorte que tu seras juste dans ta sentence, Sans reproche dans ton jugement. »

Et de leur condition perdue avouée, de leur état d’aveugle avoué, etc., ils entendent la voix de Christ qui les appellent à la repentance et à venir à Lui.

Jésus a dit dans Marc 2:17,
« Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

Luc 19:10
« Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

1 Jean 4:9, 10, 16
9 L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui.
10 Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.
16 Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru.

Quiconque donc est Sa brebis, entend la voix du bon Berger et agit en conséquence; il « vient à la lumière » (Jean 3:21).

Les oeuvres de quiconque vient à Christ sont de Dieu. Ceux qui viennent à Lui sont les premiers à dire: « Ce n’est que l’oeuvre de Dieu que d’avoir eu pitié de nous, de nous avoir sauvé, de nous changer, et de produire des bonnes oeuvres, parce que nous étions totalement perdus, esclaves du péché, si ‹ bouché ›! C’est Dieu qui nous a ouvert les yeux! » (voir aussi 2 Cor. 4:6)

Mais ceux qui ne viennent pas à Christ, ne se voient jamais vraiment perdus …

Ils ne se voient pas si malhonnêtes que ça… Ils sont sincères après tout… Ils sont de Dieu.
Ils se considèrent des gens tout de même raisonnables, respectables…
Ils pensent qu’il n’en est pas pour eux-mêmes exactement comme Dieu le dit ou semble dire …
Ou encore, Ils considèrent qu’ils cherchent à comprendre, alors ce n’est pas de leur faute qu’ils ne comprennent pas…

Il y a un orgueil et une malhonnêteté de fonds.

Jean 9:39-41
39 Puis Jésus dit : Je suis venu dans ce monde pour un jugement, pour que ceux qui ne voient point voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles.
40 Quelques pharisiens qui étaient avec lui, ayant entendu ces paroles, lui dirent : Nous aussi, sommes-nous aveugles ?
41 Jésus leur répondit : Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché. Mais maintenant vous dites : Nous voyons. C’est pour cela que votre péché subsiste.

Autrement dit, le paradoxe est total:
Ceux qui s’admettent totalement « bouchés » (aveugles) ne demeurent pas tel.
Ceux qui ne s’admettent pas totalement « bouchés » (aveugles) actuellement le sont.

CONTRASTE NET:

Jean 18:37 dit:
« Quiconque est de la vérité écoute ma voix … »

Proverbes 17:4 dit:
« Le méchant est attentif à la lèvre inique, Le menteur prête l’oreille à la langue pernicieuse. »

DIEU CONFIRME LES COEURS / L’ÉVANGILE RÉVÈLE LES COEURS.

2 Thessaloniciens 2:9-12 dit:
9 L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,
10 et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.
11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,
12 afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

Remarquez qu’il dit bien « parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés » L’amour de la vérité n’est pas quelque chose avec laquelle on est né. Depuis la chute d’Adam, tous sont nés dans le péché. Mais Dieu l’offre, et il faut la recevoir. Et ceux qui ne la reçoivent pas, qui préfèrent les ténèbres à la lumière, qui prennent plaisir à l’injustice, Dieu les confirme dans leur égarement.

RIEN À FAIRE: ÊTRE MALHONNETE, C’EST SE TROUVER TOUJOURS DES RAISONS, DES DÉTOURS, DES EXCUSES.

Jésus dit dans Matthieu11:16-19:
16 A qui comparerai-je cette génération ? Elle ressemble à des enfants assis dans des places publiques, et qui, s’adressant à d’autres enfants,
17 disent : Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé ; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés.
18 Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : Il a un démon.
19 Le Fils de l’homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent : C’est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie. Mais la sagesse a été justifiée par ses œuvres.

Peu importe quelle approche est prise, rien ne fait. Il y a aura toujours une échappatoire trouvée. (Voir Jérémie 42)

Mais ceux qui sont ses brebis, tous ceux qui sont de la vérité, écoutent sa voix, et ils s’avouent coupables, perdus, sans excuse, et viennent à Christ!

Ils ont accepté pour eux-même le verdict de Romains 3:19
« Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu. »

Maintenant, tous seront trouvés sans excuse au jugement dernier, devant le grand trône blanc quand ils seront jugés selon la Parole de Dieu (voir Jean 12:48). Mais ceux qui entendent la voix de Christ, acceptent le verdict d’être coupable, sans excuses, vraiment perdu; ils acceptent le verdict de leur vivant, avant le jugement final, avant qu’il ne soit trop tard. Et ce n’est pas juste mentalement qu’ils l’acceptent. Mais réellement, au point d’agir en conséquence.

Jacques 1:22
« Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. »

Les brebis de Christ n’entendent pas nécessairement tout de suite, à la première occasion, mais ils finissent par l’entendre, l’écouter et venir à Lui pour Le suivre. L’apôtre Paul s’était endurci d’abord contre ceux qui proclamaient Christ et les persécutait avec zèle. Christ, qui lui a dit: « Il te serait dur de regimber contre les aiguillons » (Act. 9:5), le pressait dans sa bonté à la repentance (voir Romains 2:4). Paul n’a pas résisté, comme il a dit dans Actes 26:19. Il a renoncé à mettre sa confiance en lui-même et ce qu’il pensait lui valait quelque chose devant Dieu (Phili. 3:4-10) pour le mettre qu’en Christ seul. Il a été lavé de ses péchés, en invoquant le nom du Seigneur, et s’est fait baptiser pour en témoigner (Actes 22:16).

Quand est-ce que Paul est venu à Christ? Il dit ceci pour ce qui le concerne: « Mais, lorsqu’il plut à celui qui m’avait mis à part dès le sein de ma mère, et qui m’a appelé par sa grâce, de révéler en moi son Fils … »

Si Dieu vous parle aujourd’hui, n’endurcissez pas vos coeurs.

Hébreux 3:7-8
7 C’est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix,
8 N’endurcissez pas vos coeurs…

CONCLUSION

Entendez-vous la voix de Christ ? Ou êtes-vous « bouché »?
Ceux qui l’ont déjà entendu, vous savez de quoi je parle. Nous nous réjouissons ensemble de la grâce de Dieu à l’égard de chacun de nous, et nous nous encourageons mutuellement à le suivre fidèlement.

Mais si vous ne l’avez pas encore vraiment entendu, vous reconnaissez-vous là dedans?

  • Toujours prendre des détours…
  • Condition perdue.
  • Totalement coupable, sans aucune excuse.

Si oui, si vous vous reconnaissez vraiment dans ce qu’il dit sur votre état perdu, entendez Sa douce voix, qui vous appelle à la repentance, à la foi en Lui. D’un coeur brisé, répondez et venez à Lui!

La voix de Christ appelle:
28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.
29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.
30 Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.
(Matthieu 11:28-30)

L’entendez-vous aujourd’hui ? Etes-vous de ses brebis?

POUR NOUS SES BREBIS, QUELQUES IMPLICATIONS PRATIQUES:

Ceux qui sont pour se convertir, se convertiront.
Ceux qui ne convertiront pas, ne se convertiront pas.

Ceux qui sont pour se convertir, se convertiront, mais ils ont besoin pour ce d’entendre Sa voix. Donnons-leur la Parole de Christ!

Car nous ne voyons pas les coeurs, nous. Et Dieu de toute façon « désire que tous soient sauvés et et parviennent à la connaissance de la vérité » (1 Tim. 2:3-4). Il ne veut pas « qu’aucun périsse mais que tous viennent à la repentance »(2 Pierre 3:9). Il nous commande en fait de faire de toutes les nations des disciples… (Mat. 28:19-20).

Pour ceux qui sont les brebis de Christ, ils vont entendre Sa voix et se convertiront.
Pour ceux qui ne sont pas Ses brebis, Dieu veut que justement la vérité leur enlève toute excuse et expose leur malhonnêteté de fonds (voir Jean 15:22).

2 Corinthiens 2:15-17
15 Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent:
16 aux uns, une odeur de mort, donnant la mort ; aux autres, une odeur de vie, donnant la vie. Et qui est suffisant pour ces choses ? –
17 Car nous ne falsifions point la Parole de Dieu, comme font plusieurs ; mais c’est avec sincérité, mais c’est de la part de Dieu, que nous parlons en Christ devant Dieu.

Alors, c’est pourquoi, « connaissant la crainte du Seigneur », nous devons « chercher à convaincre les hommes » (2 Cor. 5:11). Nous devons le faire fidèlement, sincèrement, de tout notre coeur, toute fois sans oublier que malgré tout ce qui pourra être dit, pour la multitude qui ne sont pas ses brebis (voir Mat. 7:13-14), ils ne se laisseront pas persuadés peu importe ce qui est dit.

Il ne faut donc pas penser de telles choses comme:

  • « Si seulement je pourrais le présenter mieux, je pourrais lui faire comprendre »
  • « Pauvre lui, il ne comprend pas, c’est pas de sa faute… »
  • « Il ne suffit que de trouver les bons arguments et les gens vont se convertir. »

Il faut donner fidèlement la Parole de Dieu (voir Jér. 23:28), car c’est la Parole de Dieu (« la voix de Christ ») après tout que les gens vont écouter ou non, selon la disposition de leur coeur.

Luc 16:27-31
27 Le riche dit : Je te prie donc, père Abraham, d’envoyer Lazare dans la maison de mon père ; car j’ai cinq frères.
28 C’est pour qu’il leur atteste ces choses, afin qu’ils ne viennent pas aussi dans ce lieu de tourments.
29 Abraham répondit : Ils ont Moïse et les prophètes ; qu’ils les écoutent.
30 Et il dit : Non, père Abraham, mais si quelqu’un des morts va vers eux, ils se repentiront.
31 Et Abraham lui dit : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu’un des morts ressusciterait.

[Lire et/ou télécharger l’article en version pdf]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s