Célébrer de façon profane ou réelle la fête de Noël

La fête de Noël dérive toute sa raison d’être de la venue de Jésus-Christ dans ce monde. Il peut y avoir beaucoup de traditions développées qui nous distractent de la cause initiale de la fête, mais aucune de ces autres traditions ne seraient survenues sans qu’il y ait eu la naissance de Celui que Dieu a envoyé pour être le Sauveur du monde.

« c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.» (Luc 2:11)

Certainement, il est possible de célébrer Noël — car beaucoup le font — sans pour autant reconnaître et célébrer la cause initiale de la fête. Beaucoup de gens, même athées, célèbrent Noël, que ce soit pour la beauté des lumières, des décorations, pour les échanges de cadeaux, pour le Père Noël (que tous, ou presque, savent être un figurant imaginaire), ou même peut-être pour le bébé Jésus (considéré plus comme un beau mythe que d’autres choses…). Comme nous allons le voir, cette sorte de célébration est une célébration profane de la fête de Noël.

Mais même pour de nombreux de gens qui ne sont pas athées, et qui sont à divers degré religieux, qui reconnaissent et célèbrent particulièrement la naissance de Jésus, nous allons voir aussi que la célébration de Noël peut être tout autant profane que celle faite par des athées.

__________

Certainement, il ressort de la fête de Noël souvent un esprit de bonne volonté, de générosité et de douceur qui fait du bien dans la société. On raconte même l’histoire de comment dans la première guerre mondiale, les armées opposées ont cessé de se tirer dessus durant le temps de Noël, le temps de joindre leur voix à chanter « Voici Noël, O douce nuit ».

Mais cette tendance de Noël à générer la bonne volonté vient de quelque part. Il vient de la fabrique même de ce qu’est Noël. Car Noël est l’expression de la bonne volonté de Dieu envers les hommes, pour leur envoyer Son Fils Unique, Jésus-Christ: l’homme, qui à cause de ses péchés, est ennemi de Dieu; Dieu, plein de bonne volonté, offre la paix et tend la main pour la réconciliation en envoyant un Sauveur qui paiera la rançon du péché de l’homme pour pouvoir le racheter de ses péchés.

Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: « Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et PAIX sur la terre parmi les hommes qu’il agrée ! » (Luc 2:14)

____________

Pour nombreux aussi, Noël, c’est les CADEAUX, surtout, les cadeaux qu’on offre aux enfants pour exprimer notre amour. Et bien, justement, Noël, c’était l’offre d’un cadeau de Dieu aux hommes: du Cadeau par excellence, le cadeau de Son Fils!

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a DONNÉ son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3:16)

____________

De plus, qui n’aime pas les LUMIÈRES de Noël ? Il n’y a pas beaucoup de magasins qui ne s’investissent pas à avoir des décorations de Noël, particulièrement des lumières, parce que c’est évident que ça attire les clients.

Mais les lumières de Noël font partie intégrale de la raison d’être de la fête. Non seulement les anges ont brillé dans la nuit pour porter la nouvelle aux bergers, non seulement l’étoile a alerté et conduit les mages au roi nouveau-né, mais plus encore, Jésus est venu comme lumière pour briller dans ce monde de ténèbres.

« La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. […]
Cette lumière [JÉSUS] était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.
Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.
Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.
Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang,
ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.
» (Jean 1:5, 9-14)

_____________

C’EST QUOI CÉLÉBRER NOËL D’UNE FAÇON PROFANE?

D’abord, qu’est-ce qu’on veut dire par profane?

Hébreux 12:16 parle d’Esaü qui était « impudique et profane ». Profane en ce qu’ « il avait vendu pour un mets son droit d’ainesse. » À son droit d’ainesse, dans le contexte, été inclut la promesse du rédempteur qui viendrait et de la vie éternelle qu’il pourvoirait. Rejeter ce droit d’ainesse pour un bol de potage pour assouvir sa faim le temps d’un maigre quelques heures, c’est ce qui est résumé par le mot profane. Tenir pour commun, tenir pour quelque chose non-spéciale, ce qui est en fait très spécial, très précieux, c’est ça être profane. Prendre la promesse de la Parole éternelle de Dieu pour moins important qu’un banal et éphémère bol de potage, c’est ce qu’est d’être profane.

Or, de prendre les éléments de la fête de Noël, comme les lumières, les cadeaux, et même la scène de la nativité, sans prendre ce que Noël est venu nous apporter, c’est comme ça qu’on profane la fête de Noël.

Qu’est-ce que Noël est venu nous apporter ? Jésus est né pour être notre SAUVEUR.

« il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. » (Luc 2:11

Jésus est venu comme LUMIÈRE afin que nous ne restions pas dans les ténèbres.

Jésus dit: … « afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés. » (Act. 26:18)

GARDER L’EMBALLAGE ET JETER LE DON

Normalement, à Noël, ou à son anniversaire, quand on reçoit un cadeau, peu importe à quel point serait beau le papier d’emballage, on ne le garde pas. Normalement, on jette l’emballage et on garde le cadeau. Mais quand on célèbre Noël, en chantant les cantiques de Noël, en décorant, en se donnant des cadeaux de Noël, etc, sans avoir accepté réellement pour soi-même le Sauveur et Seigneur Jésus-Christ, c’est tout comme on aurait gardé l’emballage du cadeau que Dieu nous a fait, et rejeté le contenu (Son Fils). Ça, c’est une grave profanation de Noël.

Si c’est le cas, et que vous lisiez ceci, la beauté de la chose, c’est que la bonne volonté de Dieu est toujours là: il désire vous sauver même aujourd’hui. Son cadeau est toujours disponible. Même si pour l’instant Noël pour vous c’était au fond plus l’emballage, il n’est pas trop tard: vous pouvez recevoir pour vous-même le cadeau lui-même, le Seigneur Jésus. D’un coeur repentant, vous pouvez mettre en Lui votre foi et ainsi Le recevoir comme votre Sauveur personnel. Ensuite, la célébration de Noël prendra pour vous toute une signification profonde, spéciale et réelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s