L’ÉVANGILE DE MATTHIEU: la présentation du ROI

Jésus-Christ, le Fils de David. Le Lion de la tribu de Juda

INTRODUCTION

Beaucoup d’encre a déjà coulé sur la question de la raison d’avoir quatre évangiles, plutôt qu’un. C’est une question importante et significative, surtout considérant que « Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, convaincre, corriger et instruire dans la justice » (2 Timothée 3:16). Considérant la nature des Écritures, nous comprenons que ce n’est pas pour rien que Dieu nous ait donné quatre évangiles, quatre portraits du Messie, du Christ.

Dans le tabernacle établi par Moïse, nous y retrouvions un voile séparant le lieu saint du lieu très saint. Ce voile bloquait l’entrée de la présence dans le lieu de la manifestation glorieuse de Dieu. Qu’une fois par année, le souverain sacrificateur pouvait rentrer pour y amener le sang du sacrifice d’expiation pour les péchés du peuple, en prévision de ce que Christ ferait pour les péchés non seulement de Son peuple, mais du monde entier. Ce même voile représentait justement Jésus-Christ, et a été déchiré de haut en bas, suivant Sa mort à la croix, représentant le nouvel accès maintenant dans la présence glorieuse de Dieu. Par le moyen du voile, c’est-à-dire, de Christ, nous avons maintenant accès à Dieu (Hébreux 10:20).

Ce voile, artistement travaillé, devait être placé sur quatre colonnes d’acacia. Il y avait des chérubins représentés dessus (Ex. 26:31; 2 Chron 3:14). Dans la Bible, on retrouve souvent ces chérubins avec quatre représentations, ou avec quatre descriptions qui leur sont attribués. Ézekiel 1 et 10 les décrivent.

« Ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de boeuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle »

Ezekiel 1:10

« Chacun avait quatre faces; la face du premier était une face de chérubin, la face du second une face d’homme, celle du troisième une face de lion, et celle du quatrième une face d’aigle. » (Ezek 10:14)

Dans l’Apocalypse, on retrouve les quatre être vivants, probablement les même quatre chérubins

« Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole. » Apocalypse 4:7

Dans ce nombre quatre, et cette quadruple description de ces chérubins, nous y retrouvons la réponse à la raison des quatre évangiles. Le voile, avec ces chérubins, et ses quatre colonnes, représente Christ, avec les quatre descriptions que nous donnent les chérubins. Une quadruple description de Christ nous est donc donnée. Chaque évangile présente les quatre descriptions, mais chacun en souligne une particulièrement.

1. MATTHIEU décrit le Messie surtout en tant que le LION de la tribu de Juda, le Roi des Juifs, offrant le royaume de Dieu. Un verset clé de Matthieu est: « Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. » (Mat. 4:17)

2. MARC décrit principalement le Messie suivant l’imagerie du BOEUF comme le Serviteur de l’Eternel, oeuvrant patiemment à accomplir la volonté de Dieu, humble, soumis et dévoué, jusqu’à s’offrir lui-même en sacrifice pour les péchés. Le verset clé de Marc est: « Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs. » (Marc 10:45)

3. LUC souligne le portrait HUMAIN du Messie, le Fils de l’homme, le représentant d’une race perdue et pécheresse, venu pour les racheter et servir d’intermédiaire entre Dieu et eux. « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:10; voir aussi 1 Tim. 2:5).

4. JEAN décrit le Messie comme l’AIGLE venant du ciel et y retournant, le Fils de Dieu, le Dieu éternel incarné. Jean 20:31 est le verset clé de cet évangile: « Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom. »

Voici donc dans cette série d’articles, l’évangile de Matthieu, qui souligne particulièrement la royauté de Jésus-Christ, le Fils de David. Jésus est le Roi des Juifs qui devait venir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s